Veronika Usova
Le sel a mangé le poisson. Il l’a mangé avec ses yeux et puis avec les doigts. Il a mangé mes doigts et tes lèvres. Leurs visages, il les a mangé aussi, garnies de la vache enragée. Le goinfre, il a mangé dans tout les râteliers. Le sel mange tout et il conserve tout. Il le mange avec des petites bouchées, avec de l'empathie et de la classe. Il mange tout avec de l'appétit. Un petit homme composé de l’eau et de sel s’installe confortablement au bord de l’eau non salée et il regarde le sel manger.